Volvo et le tailleur gantois Aravinda Rodenburg s’associent pour créer un gilet de sécurité 2.0

Le business du sur mesure s’agrandit et accueille une création fluorescente unique

Lundi 13 novembre 2017 — De plus en plus de personnes revendiquent leur unicité grâce à leurs vêtements et leur prestance. Résultat ? Le business des vêtements faits sur mesure connaît un réel engouement. Les gens recherchent consciemment la qualité artisanale, la personnalisation, l’originalité et les commerces à petite échelle. Pour sa S90, une des voitures les plus sûres du monde, Volvo Car Belgium a décidé de combiner son savoir-faire scandinave si unique au talent du tailleur gantois Aravinda Rodenburg. Ensemble, ils ont décidé de s’attaquer au seul point faible que présente cette voiture : le gilet de sécurité inélégant. Un relooking que le tailleur gantois a pris plaisir à opérer.

Un gilet de sécurité 2.0 qui tient à rester authentique

Aravinda Rodenburg est l’un des 4 bespoke tailors que la Belgique compte encore. Dans son atelier, il est possible d’opter pour un costume fait sur mesure, créé dans les règles de l’art. Littéralement “bespoke” signifie “discuté”. Afin de rester fidèle aux souhaits du client, il est important que le tailleur s’entretienne d’abord avec celui-ci au sujet du tissu qui sera utilisé, de la coupe qu’il désire et de la finition, en gardant un œil pour chaque détail. Une fois ces différents points abordés, Rodenburg prend les mesures de ses clients et commence à créer une pièce unique en partant de zéro. La confection d’un costume trois pièces revient à environ 52 heures de travail et 3 essayages.

Les personnes qui font appel au savoir-faire de Rodenburg sont des amateurs de pièces authentiques qui valorisent la passion du métier. Ces mêmes qualités étaient recherchées par Volvo lorsqu’ils ont décidé de s’associer à un partenaire pour repenser leur gilet de sécurité. L’accessoire devait pouvoir parfaitement s’intégrer à une voiture de qualité qui, elle-même, incarne le savoir-faire.

« La demande si particulière qui m’a été adressée par Volvo, à savoir, d’imaginer un nouveau design pour le gilet de sécurité, m’a directement plu. Je n’avais encore jamais eu l’occasion de créer des vêtements de sécurité selon les principes classiques du tailoring mais j’avais l’envie d’essayer. Un gilet au design si banal n’allait pas de pair avec une voiture si raffinée. Je voulais mettre fin à ce décalage en créant une pièce plus esthétique. » explique Rodenburg.

Selon Rodenburg, les vêtements de sécurité paraissent souvent ternes et monotones. Cela s’explique par les règles strictes auxquelles ils doivent se conformer.  À cause de cela, l’esthétique de ces vêtements est souvent reléguée au second plan.

« Pourtant, la sécurité et l’esthétique peuvent parfaitement aller de pair, si vous y consacrez assez de temps et de réflexion. C’est précisément ce que Volvo et moi avons réalisé. Le point de départ a été une réunion lors de laquelle nous avons mis en parallèle les qualités que présente une veste de costume classique et les spécificités techniques d’un gilet de sécurité. Ma mission consistait à assembler cela parfaitement de manière à créer une pièce élégante. » 

« Naturellement, c’était plus facile à dire qu’à faire. Les fameuses règles de sécurité représentaient un défi de taille. D’habitue je travaille avec de la laine, une matière qui permet d’obtenir de très belles formes, d’une grande fluidité. Pour créer ce gilet, j’ai été obligé d’utiliser du polyester, une matière qui se laisse travailler beaucoup plus difficilement. Et puis il y avait naturellement les bandes fluorescentes à placer sur le gilet. Celles-ci sont également soumises à des règles très strictes. En plaçant les bandes parallèlement à la partie inférieure du gilet, l’ensemble devenait beaucoup plus esthétique. Vous vous en doutez, il a fallu recommencer à quelques reprises afin d’arriver à une création élégante. Au total, la création du prototype m’aura demandé 20 heures de travail.»

Mais l’enthousiasme de Rodenburg a payé car le résultat est magnifique :  une veste de costume chic, ornée de quelques poches de poitrine.

« Oui, c’est véritablement devenu une veste « avec un sourire ». Le tissu jaune fluorescent et les bandes réfléchissantes sont conformes aux règles de sécurité mais la coupe, la doublure luxueuse et les boutons en corne de buffle font de ce gilet une pièce élégante. Je suis très satisfait du résultat ».

 

Une veste de costume fluorescente faite sur mesure pour les acquéreurs d’une S90 en 2017

Rodenburg va créer un gilet de sécurité sur mesure pour les nouveaux acquéreurs d’une Volvo S90. Les futurs propriétaires peuvent se rendre à Gand afin que Rodenburg, lui-même, prenne leurs mesures. Ils peuvent également simplement lui envoyer leurs mensurations. Les futurs acquéreurs peuvent choisir s’ils désirent que le gilet soit parfaitement adapté à leur morphologie ou s’ils préfèrent que celui-ci reste assez large, de manière à se superposer facilement à une veste d’hiver. Le résultat est un gilet personnalisé, qui va comme un gant au propriétaire. Rodenburg ajoute:

« Je le prédis : celui qui portera ce gilet fait sur mesure ne voudra plus rien porter d’autre. Et qui sait, avec les chutes de tissus restant je créerai peut-être un nœud supplémentaire ou une poche afin de sublimer l’ensemble. »

 

Qui est Aravinda Rodenburg ?

Aravinda Rodenburg (40 ans) est un bespoke tailor qui possède un atelier situé en plein cœur de Gand. En tant que fils de couturière il a été amené à fréquenter les plus grands talents de ce domaine et a hérité de l’amour pour le travail fait sur mesure. Il a été formé chez un tailleur de Roeselaere et également à Savile Row, la célèbre rue londonienne où de nombreux vêtements sur mesure ont été créés. « Apprendre à créer un gilet demande deux ans, pour créer une veste et un pantalon vous devez compter quatre années supplémentaires », explique Rodenburg. Cela fait maintenant 12 ans que Rodenburg exerce ce métier et il compte parmi ses clients des noms tels que Will Tura et l’architecte Bob Van Reeth. Sur sa cheminée sont placés de prestigieux prix tels que le prix de l’entrepreneur gantois 2010, et celui de « Parel van de Jury », attribué lors de la compétition « Ambacht in de Kijker » en 2015.

 

 

Volvo Car Group en 2016

Au cours de l’exercice fiscal 2016, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 11 milliards de SEK (1,2 milliard d’euros), contre 6,6 milliards de SEK (697 millions d’euros) enregistrés en 2015. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 180,7 milliards de SEK (17,3 milliards d’euros), contre 164 milliards de SEK (17,3 milliards d’euros) en 2015. Sur l’ensemble de l’année 2016, les ventes mondiales ont atteint un record de 534 332 véhicules écoulés, soit une hausse de 6,2 % comparativement à 2015. Ces ventes historiques couplées à un résultat d’exploitation record particulièrement encourageant, incitent Volvo Car Group à poursuivre ses investissements vers sa transformation à l’échelle mondiale.

À propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 534 332 véhicules vendus en 2016 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

En décembre 2016, Volvo Cars comptait plus de 31 000 employés à travers le monde. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

Pour plus d’informations : https://www.volvocars.com/fr-be/modeles/gamme/s90

La Volvo S90 - Le luxe jusque dans les détails