VLAM teste les flamands pendant la Semaine de la Frite

Jeudi 22 novembre 2012 — Qui peut résister aux frites de la friterie ?
Lundi 26 novembre débutera la Semaine de la Frite. Comme chaque année, pendant 7 jours les frites seront donc à l’honneur. Car qui peut résister à l’odeur des frites de la friterie ? C’est cette question qui sera le point de départ de la campagne. Du 26 novembre au 2 décembre des frite-reporters seront sur les routes flamandes. Ces reporters n’auront pas de micro à mettre sous le nez de leurs interlocuteurs mais plutôt des cornets de frites. La principale interrogation étant « Qui peut résister aux frites de la friterie ? » Les résultats de cette aventure seront diffusés chaque jour sur Eén, du 26 novembre au 02 décembre, après le journal de 19h.

La ministre Joëlle Milquet dira-t-elle encore ‘non’ cette fois ?

Pendant la Semaine de la Frite, les frite-reporters seront à la recherche de faits d’actualité. Ils s’infiltreront parmi les journalistes pour poser aux politiciens, sportifs de haut niveau, top-modèles, présentateurs et artistes internationaux la fatidique question : « Voulez-vous une frite de la friterie ?».

Vous vous demandez si la ministre Milquet répondra encore ‘non’ ? Ou si le numéro un de la coupe du monde de cyclo-cross fêtera sa victoire une frite en bouche ? Retrouvez les réponses sur Eén chaque jour, du 26 novembre au 2 décembre, après le journal de 19h et sur www.weekvandefriet.be.

Faites le test des frites

Mais les frite-reporters ne seront pas les seuls à pouvoir tester la résistance des flamands face aux frites de la friterie. Tout le monde pourra faire le test sur www.weekvandefriet.be. A travers différents films, l’internaute devra deviner quelle personne sera en mesure de résister à une frite de la friterie. L’objectif du test est de prouver que l’on peut donner une bonne estimation du comportement des flamands par rapport aux frites sur base de différents scénarios.

Pourquoi les flamands ne peuvent-ils pas résister aux frites de la friterie ?

Une seule réponse. Les frites sont tentantes parce qu’elles répondent aux attentes de nos 5 sens. Il y a donc peu de chances d’échapper à leur attraction.

Comment les frites parlent-elles à nos 5 sens ?

  1. Avec leur parfum unique. En réalité, l’odeur des frites qui cuisent suffit à convaincre.
  1. Avec leur belle couleur jaune-doré.  Il est possible d’avoir l’eau à la bouche à la simple vue d’un paquet de frites.
  1. Les frites de la friterie ne se mangent pas avec des couverts. On les pique avec une petite fourchette en plastique ou on les mange avec les doigts.
  1. Lorsque l’on attend à la friterie, c’est le bruit des frites secouées qui signifie que l’on est bientôt servi. Et mordre dans une frite croustillante c’est la preuve tangible d’une cuisson parfaite.
  1. Avec leur goût typiquement connu, qui est principalement dû au savoir-faire des frituriers. Eux seuls connaissent les règles faisant de leur goût une renommée internationale.

A propos de la Semaine de la Frite

La Semaine de la Frite est une initiative de l’organisation flamande VLAM pour mettre en avant les frites des friteries.

Vous pouvez trouver toutes les informations concernant la Semaine de la Frite sur www.weekvandefriet.be

Suivez toutes les histoires et photos de frites via Twitter et Instagram avec le hashtag #WeekvdFriet.

Week van de friet 2012

Published with Prezly