Une application pour Smartphones qui dresse une cartographie de l’homophobie

Mercredi 18 janvier 2012 — Même si le “gaybashing” est un problème connu dans le milieu Holebis, trop d’outsiders n’en ont jamais entendu parler. Pour porter la violence homophobe à l’attention du public, l’association de lutte contre l’homophobie Outrage! lance aujourd’hui une application nommée “Gaybashing”. Cette application, proposée et réalisée par l’agence FAMOUS, permet de pointer sur une carte géographique tous les endroits où ont eu lieu des agressions à caractère homophobe. En soi, il s’agit de dresser une cartographie de toute agression verbale ou physique. Outrage! veut ainsi montrer que le Gaybashing est un véritable problème et qu’il faut en parler!

Divergence des chiffres officiels et réels
Les recherches menées par le Ministre de la Justice ont révélé que 1 holebis sur 3 se sent en insécurité au moins une fois par mois. Le motif : son orientation sexuelle. Près de 6 sur 10 ont déjà été victimes de violence verbale et pas moins de 20% ont déjà été menacés. Un holebis sur 10 a été victime d’agression physique[1]. Ces chiffres parlent d’eux même. Pourtant, selon les chiffres officiels il y a un réel écart entre le nombre de plaintes introduites et la réalité du problème. Pour différentes raisons, les victimes d’agression homophobe ne portent généralement pas plainte, donnant ainsi l’impression que le problème est moins grave qu’il ne l’est en réalité.

Le gaybashing cartographié
Dans ce cadre, Outrage! lance aujourd’hui l’application « Gaybashing ». Cette application permet aux holebis victimes d’agression d’indiquer sur Google Maps où ils ont été agressés et la nature de l’agression. Ceci s’effectue par une simple manipulation via leur Smartphone et l’indication peut être anonyme ou non, au choix. Ce projet permet donc de répertorier les agressions homophobes sur une carte. Avec cette application, Outrage! veut conscientiser le public et les autorités au problème du Gaybashing et mettre en place une action soutenue par tous.

L’application est téléchargeable gratuitement via l’Apple Store et l’Android Market (mot clé : Bashing). La carte du Gaybashing et toutes les infos utiles sont également visibles sur le site www.bashing.be.

“Bad things happen when good men do nothing”
A l’origine, l’idée de cette application provient de Bert Vermeire, développeur chez FAMOUS, suite à un appel d’Outrage! sur Facebook en réaction aux événements de cet été. Outrage! a directement marqué son enthousiasme, après quoi Bert a commencé le développement de l’application.

Bert Vermeire de FAMOUS : «  L’application est basée sur du contenu généré par l’utilisateur, ce qui signifie que son succès va dépendre de la volonté de chacun d’entre nous. Avec cette application, nous nous adressons donc à toute personne qui a déjà dû faire face à la violence physique ou mentale en raison de ses préférences sexuelles afin que chacune d’elles puisse signaler la violence homophobe via l’application Gaybashing. Cela prend moins d’une minute et ça permettra à tout le monde de prendre conscience de la gravité du problème. Je me risquerai à conclure par cette citation : ‘Bad things happen when good men do nothing’ ».

La nécessité d’une plainte formelle
Même si l’application conscientise, explique Björn Pius, président de Outrage!, les victimes doivent tout de même se rendre à la Police pour déposer une plainte officielle : « Nous sommes conscients que ce n’est pas facile après un événement traumatisant de s’arrêter à un bureau de Police, mais c’est une nécessité ! Justement, les forces de l’ordre auront plus d’éléments sur le problème et pourront plus facilement en identifier les auteurs. Par ailleurs, nous nous ne voulons pas que les chiffres deviennent un argument permettant de nier qu’il y a un véritable problème. C’est pourquoi il est important de signaler officiellement une agression à caractère homophobe. Avec l’application Gaybashing, nous faisons également un lien direct vers le site www.signale-le.be où toutes les informations concernant l’introduction d’une plainte officielle à la Police sont clairement indiquées. »

Porter plainte ?
Numéro de la Police : 112

Pour plus d’information sur des agressions homophobes ou sur les démarches d’introduction d’une plainte :
Centre pour l’égalité des chances 0800 12 800 ou via www.signale-le.be

### Fin du communiqué ###

About Outrage!
Outrage! est une association Belge ouverte, basée sur la communauté LGTB, unie dans la lutte contre l’homophobie, la discrimination et la violence envers les holebis. Ils s’efforcent de travailler aussi bien avec les autre association qu’avec les individus, et faire valoir les droits et la dignité des holebis en leur fournissant une action ciblée, politique, radicale et pacifique afin d’apporter des changements positifs.

Plus d’infos : www.outrage.be
Suivez Outrage! sur Facebook:  www.facebook.com/Outrage.be

About FAMOUS
FAMOUS est une agence de publicité belge indépendante qui a accumulé durant ces 15 dernières années grâce à ses campagnes des prix nationaux et internationaux très importants dans le milieu publicitaire.

FAMOUS travaille au delà des limites médias pour offrir à ses clients un mix entre publicité, CRM et relations publiques. Aussi bien online qu’offline. FAMOUS fonctionne avec un modèle de co-inspiration dans lequel l’input du consommateur occupe une place centrale. C’est pourquoi en 2011 FAMOUS a lancé la communauté Everybody Famous : une communauté online 24h/24 et 7j/7, composée de 300 belges et garante d’un input constant des consommateurs

FAMOUS emploie au total 75 collaborateurs et assure, entre autres, les campagnes de Bacardi-Martini, BOIC, De Morgen, Electrabel, Gaia, Hyundai, ABInbev, SITA, VT4 et Vandemoortele.

Plus d’infos : www.famous.be.
Suivez FAMOUS sur Twitter : @FamousBrussels


[1] Cf. Question écrite 4-5669 du 7 Décembre 2009 par le sénateur Bart Tommelein.

 

Published with Prezly