Securitas met en garde contre une utilisation imprudente des médias sociaux pendant les fêtes

Mardi 18 décembre 2012 — “Faire savoir où l’on se trouve, c’est aussi faire savoir où l’on ne se trouve pas”

Securitas lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation pour confronter les utilisateurs de smartphones à l’utilisation imprudente des médias sociaux. Car faire savoir où l’on se trouve à travers les médias sociaux, c’est aussi faire savoir où l’on ne se trouve pas. Une porte ouverte pour les voleurs à la recherche d’une maison où ils peuvent procéder en toute tranquillité. Pendant la campagne, les Belges partageant un check-in Foursquare hors de leur domicile sur Twitter recevront avec surprise un Tweet en retour : un ‘check-out’ de leur écran plat ou ordinateur portable à leur domicile. Le Tweet renverra vers le site de la campagne www.safeonsocialnetworks.be/fr où les utilisateurs pourront trouver plusieurs conseils pour une utilisation sécurisée des réseaux sociaux. La campagne est lancée pour les fêtes de fin d’année car c’est la période où l’on accuse le plus haut taux de cambriolages.

Les fêtes de fin d’année, période préférée des cambrioleurs

Le nombre de cambriolages a fortement augmenté ces dernières années. Selon la Police Fédérale, 2011 a connu une augmentation de 11% des vols à domicile par rapport à l’année précédente. Les statistiques de la police montrent également que la plupart de ces vols ont lieu durant l’hiver. Le taux de ces cambriolages est généralement plus haut entre octobre et mars, avec un pic élevé en décembre.

Localisation basée sur les médias sociaux, une aubaine pour les cambrioleurs

Paul Schoolmeesters, porte-parole de Securitas : “Hormis l’augmentation du nombre de cambriolages, nous avons également enregistré une évolution inquiétante ces dernières années : les Belges partagent de plus en plus d’informations personnelles sur les réseaux sociaux tels que Twitter, Foursquare et Facebook. L’inquiétude n’est pas seulement le partage de ce que les utilisateurs font, pensent et ressentent, mais aussi et surtout où ils se trouvent. Et ce n’est pas toujours partagé de manière responsable. Car faire savoir où l’on se trouve, c’est aussi faire savoir où l’on ne se trouve pas. Et lorsque cette information est partagée sur un compte non sécurisé et donc public (la plupart des comptes Twitter ne sont pas protégés) c’est comme laisser la porte ouverte lorsque l’on quitte son domicile.”

@laptop just checked-out @Nicolas’home

Securitas lance le 18 décembre 2012 une campagne de sensibilisation destinée à mettre en garde les utilisateurs des dangers dus à une utilisation non sécurisée des médias sociaux.

Les belges qui partagent un check-in Foursquare sur Twitter lorsqu’ils sont hors de chez eux recevront avec surprise un Tweet en retour :

Tweet de Nicolas :
@Nicolas just checked-in at @restaurant_lebonpain

Réponse de Securitas:
@yourflatscreen and @yournewlaptop checked-out of @Nicolas’ home.
www.safeonsocialnetworks.be/fr

Securitas confronte d’une manière remarquable Nicolas – et par extension de nombreux Belges – aux dangers de l’utilisation non sécurisée des médias sociaux. Le Tweet sera accompagné de l’URL du site www.safeonsocialnetworks.be/fr où les utilisateurs pourront retrouver des conseils pour une utilisation plus sûre des réseaux sociaux. Via ce lien, l’objectif de la campagne sera résumé dans un mini-film clair et facilement compréhensible.

                                                              ### Fin ###

A propos de Securitas

Securitas est expert en gardiennage et en sécurité. En se focalisant sur des solutions de sécurité adaptées aux besoins de chaque client, Securitas connaît une croissance saine et durable dans plus de 50 pays en Amérique, en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. Dans le monde entier, nos 300.000 employés font la différence, que ce soit dans un petit commerce ou dans un aéroport.

Securitas - Plus prudent sur les réseaux sociaux

Image campagne
Image campagne
Logo Securitas
Graphique de l'évolution des cambriolages en 2011 (source : Police Fédérale)

Published with Prezly