Lancement de l’application belge contre l’homophobie aux Pays-Bas

Mercredi 30 mai 2012 — SVGK suit Outrage! dans la lutte contre le gaybashing

Utrecht, 30 mai 2012 – Après la Belgique, Stichting Vrienden van de Gay Krant (SVGK) lance aujourd’hui l’application ‘Bashing’ aux Pays-Bas. Il s’agit d’une application pour smartphones qui répertorie sur une carte les agressions physiques et verbales à caractère homophobe. L’application a été lancée en Belgique début 2012 et a pris une ampleur nationale. Et parce que le gaybashing doit cesser où qu’il ait lieu, les initiateurs du projet en Belgique (l’association de lutte contre l’homophobie Outrage! et l’agence de publicité FAMOUS) ont décidé de rendre l’application accessible internationalement.

Le gaybashing, un problème international
L’application a été lancée début 2012 en Belgique en réponse à une série d’incidents homophobes à Bruxelles et Anvers, ce qui a rapidement évolué en débat national sur le gaybashing. Les politiciens ont pu constater la gravité de la situation et prendre des mesures pour stopper la violence homophobe. Il y a certes encore du travail, mais de premiers éléments ont été mis en place.

Malheureusement, la violence homophobe ne se limite pas à un territoire. C’est la raison pour laquelle FAMOUS et Outrage! souhaitent que l’application soit disponible pour tous les holebis, à travers le monde.

Bert Vermeire, développeur chez FAMOUS et concepteur de l’application : « C’est une véritable satisfaction de voir que le gaybashing est reconnu comme un réel problème à résoudre. Evidemment, on a encore du travail et beaucoup à faire, mais la première étape est mise en route. Mais le gaybashing n’est pas un problème uniquement en Belgique. Des lesbigays partout dans le monde souffrent chaque jour d’humiliations verbales et physiques. J’espère que l’application Bashing, pourra aider à lutter contre l’homophobie aussi en dehors de la Belgique. »

Lancement de bashing aux Pays-Bas
C’est SVGK qui lance aujourd’hui l’application aux Pays-Bas. L’application Bashing intervient suite à la hotline lancée par SVGK fin 2011, qui s’adresse aux lesbigays victimes d’intimidation dans leur quartier. Ce qui a conduit à une collaboration avec le Ministère Public et le Médiateur National et au développement d’une carte d’état anti-intimidation. Le lancement de l’application Bashing est une nouvelle étape dans la lutte contre la violence homophobe aux Pays-Bas.

Henk Krol, porte-parole de SVGK : « Nous sommes très heureux de travailler avec nos partenaires Belges. Aux Pays-Bas aussi on peut voir une augmentation des violences physiques et verbales envers les lesbigays. Chose que nous avons constaté en octobre dernier lors de l’ouverture de notre hotline. Avec l’application Bashing, les victimes peuvent s’exprimer et reçoivent des conseils sur la manière de déclarer une agression à la police, ainsi que des informations sur les bureaux anti-discrimination. Chaque victime contribue à une amélioration du cadre de vie aux Pays-Bas et donne une vision chiffrée du problème plus claire et plus fiable. »

Comment fonctionne l’application Bashing ?
Les victimes souhaitant signaler un incident homophobe se connectent à l’application et signalent qu’il s’agit d’une agression physique ou verbale. L’incident est ensuite directement placé sur la ‘Bashmap’ à l’endroit où il s’est produit, et ce grâce à la géolocalisation du téléphone. La carte peut également être consultée sur le site www.bashing.eu. Un signalement d’agression peut être 100% anonyme.

Informations pratiques
L’application Bashing est gratuite et peut être téléchargée via l’Apple store ou l’Androïd Market (mot clé : Bashing). Retrouvez plus d’infos sur l’application sur www.bashing.eu.

*************************************
La nécessité d’une plainte formelle
Il est important que les victimes d’agressions physiques introduisent une plainte officielle auprès des autorités. Björn Pius, président de Outrage! : « Nous sommes conscients que ce n’est pas facile après un événement traumatisant de s’arrêter à un bureau de Police, mais c’est une nécessité ! Justement, les forces de l’ordre auront plus d’éléments sur le problème et pourront plus facilement en identifier les auteurs. Par ailleurs, nous nous ne voulons pas que les chiffres deviennent un argument permettant de nier qu’il y a un véritable problème. C’est pourquoi il est important de signaler officiellement une agression à caractère homophobe. »

*************************************

### Fin du communiqué de presse ###

About Outrage!
Outrage! est une association Belge ouverte, basée sur la communauté LGTB, unie dans la lutte contre l’homophobie, la discrimination et la violence envers les holebis. Ils s’efforcent de travailler aussi bien avec les autre association qu’avec les individus, et faire valoir les droits et la dignité des holebis en leur fournissant une action ciblée, politique, radicale et pacifique afin d’apporter des changements positifs.

Plus d’infos : www.outrage.be
Suivez Outrage! sur Facebook: www.facebook.com/Outrage.be

About Stichting Vrienden van de Gay Krant (SVGK)
SVGK (Stichting Vrienden van de Gay Krant) lutte depuis 1979 pour l’égalité des droits des homosexuels. Le plus grand succès a été le lobbying qui a abouti à l’acceptation légale du mariage homosexuel aux Pays-Bas. Premier pays à voter cette loi dans le monde entier.

Les campagnes Antipest et des projets pour les jeunes lesbigays sont aujourd’hui des points importants. SVGK communique via sa publication Gay Krant et son site web GK.nl.

Plus d’infos : www.gk.nl
Facebook: www.facebook.com/gaykrant
Suivez Gay Krant sur Twitter: @Gaykrant

Published with Prezly