De Lijn gagne un gold aux Effie Awards

De Lijn gagne un gold aux Effie Awards

Le Stressmannetje encourage les inconditionnels de la voiture à prendre plus souvent le bus et le tram.

Mardi 16 juin 2015 — Ce mardi, De Lijn a remporté un Effie Award. Ce prix récompense l’efficacité des campagnes, chiffres remarquables à l’appui. Le jury a récompensé De Lijn pour les résultats obtenus avec le Stressmannetje dans ses campagnes contre ‘l’auto-matisme’. Entre 2012 et 2014, le service de transports en commun a convaincu bon nombre de flamands de laisser tomber leur voiture au profit du bus ou du tram pour les déplacements en ville. Une première étape réussie vers un changement de mentalité et de comportement des inconditionnels de la voiture.

 

Forte croissance des utilisateurs payant par tickets et SMS

Avec son Stressmannetje, De Lijn s’est concentré sur les voyageurs qui ne prennent jamais ou du moins sporadiquement le bus ou le tram. Ce qui a entrainé une forte augmentation du nombre de déplacements payés via un ticket ou via SMS. En 2012 on parlait de 18,6 millions de voyages. En 2014, ce nombre est passé à 21,5 millions, ce qui équivaut à une augmentation de 15,5 %. L’augmentation du nombre de voyages s’est également traduite par une augmentation des revenus sur la vente de tickets et de paiements par SMS. En 2012 on parlait alors de 28,8 millions d’euros tandis que ce chiffre passait à 33,7 millions d’euros en 2014. Une augmentation de 17 %. Le chiffre d'affaires a considérablement augmenté en raison du nombre croissant d'automobilistes convertis.

Tamara De Bruecker, directrice marketing De Lijn :

« La densité du trafic et le réchauffement climatique ont provoqué un changement inévitable dans notre comportement en matière de mobilité. Cet Effie Award prouve  qu’une communication de marque forte et consistante peut faire changer les mentalités et le comportement de chacun. Après deux ans, c’est encourageant de voir de tels résultats. Nous continuons à lutter contre l’auto-matisme et à encourager chacun à prendre plus souvent le bus ou le tram pour les déplacements en ville. »

L’irrésistiblement irritant Stressmannetje

Le héros des campagnes De Lijn était l’irrésistible et irritant Stressmannetje, symbole du stress des automobilistes conduisant en ville. Le Stressmannetje a rencontré un succès incroyable via les spots tv et radio et via les vidéos online, grâce Mindshare et son plan média sophistiqué. Il avait également son propre jeu online, un pot à injures et une voix GPS. Les TopSpots (Medialaan) ont également récompensé le bonhomme puisque 16.004 téléspectateurs l’ont élu meilleur spot TV en 2014. Aujourd’hui, la campagne est également récompensée pour ses résultats performants.

Marc Fauconnier, CEO de l’agence créative FAMOUS :

« Nous sommes ravis que le Stressmannetje n’ait pas uniquement été apprécié du grand public, mais  qu’il ait également permis de convaincre massivement les automobilistes de briser leur auto-matisme au profit du bus ou du tram. Quel plus beau compliment, en tant qu’agence créative, que de constater que votre campagne a effectivement porté ses fruits et a pu contribuer à un changement. Le fait de gagner cet Effie Award est donc pour nous aussi une consécration très spéciale. »

 

*********************************

A propos du Stressmannetje

Le Stressmannetje a été la mascotte des campagnes De Lijn entre 2012 et 2014. Il représente le stress inhérent à la conduite d’une voiture en ville. Le petit bonhomme est très populaire pour ses expressions telles que 'Ier nen euro!' et 'Haast u, we zijn al te laaaaat'. Il jure et maudit comme personne. Pour les automobilistes, c’est une sorte de miroir à la fois douloureux et drôle qui leur montre que De Lijn peut leur offrir une meilleure alternative.

Le Stressmannetje est devenu populaire grâce à ses spots TV et radio, il a même fait l’objet d’une voix GPS, d’un jeu online et d’un pot à injures (tirelire). Il traine derrière lui une longue série de récompenses publicitaires (BOA, AMMA, CCB, Le Gouden Welp de VEPEC, …) et a été élu meilleur spot par les téléspectateurs (TopSpot 2014 - Medialaan). Son jeu online s’est retrouvé dans la top du classement de Google Play et de l’App Store et les utilisateurs y ont joué plus de 2 millions de fois. Sur Facebook, le Stressmannetje compte aujourd’hui plus de 70.000 fans sur différentes pages.

Stressmannetje De Lijn wint Effie-award

Published with Prezly